Des bénéfices en hausse de 40% pour Disney

Tout va bien pour le mieux du côté de chez Disney. En effet, le géant américain dévoile un résultat financier qui laisse rêveur concernant le troisième trimestre de son exercice (Avril à Juin), avec quelques des bénéfices en hausse de 40%, excusez du peu. On passe donc de 954 millions de dollars à 1,331 milliards de dollars, tandis que le chiffre d’affaire augmente quant à lui de 16% pour atteindre 10,008 milliards de dollars.

Bob Iger, directeur général en a ainsi profité pour déclarer : « Nous sommes très heureux de notre bon troisième trimestre », on s’en serait douté, « au cours duquel nous avons vu nos recettes progresser de manière substantielle et notre rentabilité s’améliorer à travers la plupart de nos activités ».

Pour étayer un peu le propos, précision donc que chaque division du groupe voit en effet son chiffre d’affaire progresser plus ou moins largement, même si, comme on le voyait dans cet article, toutes ne sont pas pour autant rentables. Pas de quoi paniquer non plus.

Par ordre décroissant de chiffre d’affaire, on retrouve donc la division média qui progresse de 16% à 4,7 milliards de dollars.

Les parcs d’attractions voient leur chiffre d’affaire progresser de « seulement » 3%, s’élevant à 2,8 milliards d’euros.

On remercie Toy Story 3 qui contribue largement à bond de 30% du chiffre d’affaire de la division cinéma avec 1,6 milliards d’euros. On le retiendra plus qu’Alice au Pays des Merveilles ou Iron Man 2 qui, s’ils ont aussi admirablement marché au box offices ont plus eu du mal à justifier cette réussite d’un point de vue critique.

Les produits dérivés fonctionnent toujours aussi bien, enregistrant une progression de 19% à 606 millions de dollars.

Enfin, la division jeux vidéo, à savoir Disney Interactive Studios voit son chiffre d’affaire augmenter de 74%, même si la rentabilité n’est pour le coup pas encore au rendez-vous.

Il n’y a pas à dire, mais l’Euromillion, c’est vraiment pour les petits joueurs.


Disney Channel : bientôt chez Free, Orange et compagnie ?

C’est le magazine Les Echos qui donne l’info dans son dernier numéro. Il semblerait ainsi que le partenariat historique entre Disney Channel, CanalSat et Numéricable serait sur le point de prendre fin pour permettre la diffusion de la chaîne sur l’ensemble des réseaux ADSL.

La décision paraît quand on connait le succès rencontré notamment par Free, Orange ou SFR qui fournisse un nombre de foyer important et une constante progression. Bonne nouvelle pour le public, à qui l’accès à la chaîne était jusque-là difficile.

Sans doute l’initiative découle de la décision de Médiamétrie de mesurer depuis 2010 les audiences ADSL : l’occasion pour les chaînes qui y sont diffusées d’obtenir de précieuses données sur lequelles s’appuyer afin de démarcher les annonceurs.

Disney Channel pourrait donc rapidement doper son audience. Reste alors à avoir confirmation, même si toujours d’après Les Echos, CanalSat aurait accepté la décision de la chaîne et les discussions auraient déjà bien commencé entre Disney Channel et les opérateurs ADSL. On attendra donc avec impatience d’en savoir plus afin par exemple de savoir si Disney Channel s’intégrera directement aux bouquets de bases proposés par les opérateurs ou s’il faudra s’acquitter de quelques euros pour y accéder.

A noter enfin que la nouvelle ne concerne que la chaîne principale Disney Channel, ses petites sœurs Playhouse Disney, Disney Channel +1 ou Disney Cinémagique ne semblant pas concernées.


L’intro d’Epic Mickey

Disney Interactive profite de la GamesCom, salon allemand destiné au jeu vidéo pour dévoiler l’intro d’Epic Mickey. Prévu pour le dernier trimestre sur Wii, Epic Mickey s’annonce comme un jeu d’envergure pour la plus célèbre des souris. On y retrouve d’ailleurs un Mickey plein d’espièglerie et gaffeur, loin de limage très lisse qui le caractèrise aujourd’hui. Un retour au source séduisant, d’autant plus que le jeu est dirigé par Warren Spector, créateur particulièrement respecté du jeu Deus Ex.
L’accent semble avoir été mis sur l’univers, bourré de références et mettant en scène tous les personnages créés par Disney et désormais tombés dans l’oublie.

La vidéo est excellente et permet d’espérer un jeu à la hauteur de la souris.

Video Games | Epic Mickey | GC 10: Opening Movie: Part I

L’intro d’Epic Mickey, 7.0 out of 10 based on 1 rating


L’application iPhone de Disneyland Paris est disponible !

L’attente autour d’une application iPhone estampillée Disneyland Paris aura été finalement assez longue, mais face au résultat, on a bien du mal à éprouver le moindre regret.

Il faut avouer que le Resort parisien est particulièrement actif sur le web et a depuis quelques années été un précurseur dans le domaine : après avoir entièrement modélisé le parc en 3D sur Google Earth, Disneyland Paris était le premier parc au monde à avoir accueilli la Google Street Car afin de proposer aux internautes une visite à 360° depuis Google Street View.

Arrive maintenant donc l’application iPhone, et quelle application ! Entièrement gratuite, elle offre aux utilisateur une plus-value évidente : techniquement très au point, elle regorge surtout d’informations au combien utiles qui en feront le meilleur compagnon des visiteurs.

Mais pas que, puisque l’application se divise en deux partie, l’une, à consulter tranquillement chez soit, la seconde se destination des invités du Royaume Magique. Si ce premier pan est plutôt agréable, c’est bien lorsqu’on se rend à Marne La Vallée que l’application prend alors tout son sens.

Première fonction d’importance : l’application propose le temps d’attente en temps réel de toutes les attractions du parc ! Les longs détours pour pouvoir atteindre les panneaux prévues à cet effets dans le parc sont donc de l’histoire ancienne : vous pouvez désormais voir en un instant où il est le plus judicieux de se rendre. C’est sans conteste l’un des atouts majeurs de cette application.

L’un des atouts, car elle en regorge : en complément vient en effet s’ajouter la possibilité de planifier entièrement une journée. C’est votre dernier jour au parc et vous souhaitez absolument faire une attraction en particulier ? Notez-le, et consultez ensuite les temps d’attente. Mieux, il est possible de recevoir une notification avant le début d’un spectacle pour être sûr de ne pas le rater.

Ainsi, on comprend finalement progressivement ce qu’est vraiment cette application à savoir, un plan d’une toute nouvelle génération. Loin de n’être qu’un simple gadget, l’application change ainsi radicalement l’expérience proposée en la bonifiant à de nombreux niveaux. Du stress en moins et une interactivité parfaitement maîtrisée pour devenir le compagnon de choix des futurs visiteurs.

Le temps du papier semble donc de plus en plus se tourner, d’autant plus que l’application propose bien entendu un plan entièrement interactif proposant des descriptions complètes des attractions, restaurants ou boutiques. Et que dire de l’utilisation de la réalité augmentée, qui permet de voir, à l’aide de la caméra, où se situent les attractions simplement en orientant votre téléphone face à vous ?

Inutile d’en dire plus : cette application iPhone a mis du temps à arriver, mais le résultat dépasse bien des attentes. Dors et déjà classée parmi les applications gratuites les plus téléchargées, mais surtout, les mieux notées, elle fait office de véritable précurseur dans le domaine et propose à tous ses utilisateurs de vivre la magie Disney encore plus simplement et sans dépenser le moindre Euro de plus. Une réussite.

Pour les convaincus, l’application est disponible en cliquant ici ou directement depuis l’AppStore.

Et en bonus, la vidéo officielle de l’application en question.


Le milliard de dollars pour Toy Story 3

Si on précisait dans un précédent article que Toy Story 3 était d’ores et déjà le film d’animation le plus rentable de l’histoire, il n’aura pas fallu attendre longtemps pour que le dernier bijou des studios Pixar parvienne à franchir la barre symbolique du milliard de dollars, ce que donc aucun film d’animation n’avait fait jusque-là.

Pour un film dont la vie dans les cinémas n’est pas encore arrivée à sa fin, et qui arrivera à point nommé à Noel en DVD en Blu Ray, on ose imaginer la joie du studio, ainsi que des actionnaires Disney. D’ailleurs, on expliquait egalément dans un article, à quel point la réussite du film d’animation avait contribué à l’excellente année qu’avait connue l’entreprise.

Pour s’éloigner du sujet purement économique, précisons au passage que le film d’animation est parvenu à dépasser Shrek 2 qui était donc resté un certain temps à la place convoité de « film le plus rentable ». Tandis que Shrek 4, sorti peu de temps avant Toy Story 3 affiche lui 700 millions de dollars, on ne serait que saluer le bon gout des spectateurs qui offrent à Pixar la reconnaissance publique qu’ils avaient tant mérité.

Espérons que leur accueil mais aussi ceux des critiques soient du même acabit face aux prochaines sorties du studio, Cars 2 arrivant déjà dans moins d’un an ! Espérons surtout que Pixar parvienne une fois de plus à maintenir une qualité de production qui laisse rêveur, tant chacun des films du studio est remarquable, tant ils ont su à chaque fois progresser.


Les spectacles Disney Live ! arrivent en France

Vous pensiez être obligés de venir jusqu’à Marne La Vallée pour avoir la chance d’apercevoir Mickey, Minnie et tous leurs amis de vos propres yeux ?
C’était vrai, mais plus pour longtemps : en effet, 2011 marque l’arrivée pour la première fois en France du spectacle Disney Live ! Dans les faits, il s’agit d’une véritable comédie musicale bien entendue revisitée façon Disney et qui rappellera à beaucoup les shows auxquels on peut assister toute l’année sur le parc parisien.

Et pour cette première incursion sur le sol français, « Disney Live ! » donnera au spectateur l’occasion de revoir les plus célèbres personnages de la firme aux grandes oreilles, le spectacle sélectionné étant « La Bande A Mickey : Magical Music Hall ! ».

Mickey bien entendu, mais aussi Woody, Buzz, Aladdin, Jasmin ou bien encore Ariel  « vous attendent pour chanter et danser avec eux sur des musiques mythiques revisitées aux tendances du moment », dixit la présentation officielle du show.

Reste alors à connaitre les dates de la tournée, et ça tombe bien, puisque les voici :

– A Paris au Grand Rex du 11 au 27 Février 2011
– A Rennes au Liberté le 6 Mars 2011
– A Limoges au Zénith les 8 & 9 Mars 2011
– A Dijon au Zénith le 12 Mars 2011
– A Strasbourg au Zénith Europe le 13 Mars 2011
– A Metz aux Arènes de Metz les 15 & 16 Mars 2011
– A Caen au Zénith les 22 & 23 Mars 2011
– A Toulon au Zénith Omega le 27 Mars 2011
– A Liévin – date dévoilée prochainement
– A Tours – date dévoilée prochainement
– A Roanne – date dévoilée prochainement
– A Clermont-Ferrand – date dévoilée prochainement

Pour voir plus précisément de quoi il en retourne, il suffit de cliquer ici pour accéder à la vidéo de présentation.

Concernant les réservations, c’est que ça se passe.


Première affiche française pour Raiponce

Après une première affiche américaine dévoilée il y a quelques semaines, voici que Disney livre la première affiche Française de son futur « Grand Film d’Animation », le bien nommé Raiponce. Prévu pour le 1er décembre, on devrait progressivement voir la communication autour du film s’intensifier même si le studio est déjà depuis plusieurs semaines particulièrement actif sur la toile.

Et pour remémorer un peu de quoi il s’agit, la bande annonce, que vous pouvez d’ailleurs aussi retrouver juste à droite du site :


Raiponce : succès au Box-Office français

Si Raiponce réalise pour l’instant des scores corrects mais pas extraordinaires aux Etats-Unis, il est en revanche remarquablement accueilli par les Français. Sûrement boosté par les fêtes de Noël, le succès du film ne faiblit pas. Mieux, il enregistre sur la semaine du 15 au 21 Septembre, plus d’entrées que durant la précédente semaine. Un véritable succès pour le film qui profite donc pleinement de sa date de sortie et qui comptabilise aujourd’hui 2 094 767 entrées, nombre qui devrait continuer d’augmenter en cette semaine de vacances.

Avec le détail, ci-dessous, des scores réalisés depuis sa sortie, on peut ainsi espérer voir le film atteindre les 3 millions de spectateurs, score mérité compte tenu de la qualité du long métrage.

Du 17 au 23 Novembre 2010 : 31 099 entrées

Du 1 au 7 Décembre 2010 : 734 718 entrées

Du 8 au 14 Décembre 2010 : 624 432 entrées

Du 15 au 21 Décembre 2010 : 662 898 entrées


Raiponce : toujours au Top du Box-Office français

On vous parlait déjà la semaine dernière du succès en salle de Raiponce. Le film voyait ainsi d’une semaine sur l’autre sa fréquentation augmenter, fait plutôt rare pour être signalé. Cette semaine est donc une véritable confirmation pour le film puisqu’une fois de plus, il comptabilise plus d’entrées pour sa 4ème semaine que durant la semaine précédente. Ce sont donc 687 101 spectateurs qui ont profité des fêtes de fin d’année pour aller voir le dernier film d’animation de Disney. Raiponce tutoie donc déjà les 3 millions d’entrées avec 2 781 868 spectateurs en France.

Avec encore quelques belles semaines devant lui et n’étant finalement sorti que le 1er Décembre, il occupe déjà la 18ème place des films sortis en France en 2010, devançant des long-métrages comme Iron Man 2, Robin des bois ou Karate Kid. Nul doute maintenant que les semaines à venir permettront au film de passer la barre des 3 millions qu’il mérite amplement d’atteindre.

Du 17 au 23 Novembre 2010 : 31 099 entrées

Du 1 au 7 Décembre 2010 : 734 718 entrées

Du 8 au 14 Décembre 2010 : 624 432 entrées

Du 15 au 21 Décembre 2010 : 662 898 entrées

Du 22 au 28 Décembre 2010 : 687 101 entrées


La soirée Disney Party plébiscitée par les Français

Disney est une fois de plus une valeur sûre en fin d’année, les téléspectateurs étant généralement plus réceptifs à la « Magie » du studio aux grandes oreilles. La preuve, l’émission « Disney Party » de M6 diffusée le soir du 24 Décembre est un réel succès pour la chaîne. Petit récapitulatifs des excellents scores enregistrés par le programme.

Dès 20h45, Mickey et le Haricot Magique a rassemblé 1.58 millions de Français devant le poste, soit 10,4% des spectateurs.

De 21h35 à 22h00, le conte « Le Prince et le Pauvre », idéal pour Noël a quant à lui conquis 1.63 millions de téléspectateurs qui représentent 10,9% du public.

Le court métrage en 3D « Lutins d’élite, missions Noël » a également particulièrement bien marché puisqu’il a regroupé 1.98 millions de Français de 22h10 à 22h30. Avec 13,4% de part de marché, c’est le meilleur score de la soirée.

Le dessin animé le plus long de cette sélection, « Il était deux fois Noël » a rassemblé 1.58 millions de spectateurs et certainement beaucoup d’enfants. Entre 22h40 et 23h35, 13,1% des personnes devant la télé ont passé un moment magique en compagnie de Mickey et ses amis.

Enfin, l’enchaînement de séquences courtes tirées de grands classics du studio jusqu’à 00h30 a été plébiscité par 1.2 millions de conquis, soit 13,1% de part de marché.

Des chiffres qui sonnent comme une véritable réussite pour Disney et M6, la chaîne s’accaparant dès 22h30 le titre de « deuxième chaîne la plus regardée de France ». Ils sont nombreux les enfants à ne pas avoir vu le temps passer jusqu’à l’arrivée du Père Noël…